Panier
Pour remplir le panier, ajoutez au panier vos graines parmi nos variétés.
Pour 10 sachets commandés,
le 11ème est offert !

Frais d’envoi minimum de 2€ puis 40cts par sachet suivant.

Graines biologiques de Tabac pourpre
(Nicotiana tabacum)

Le sachet de 0,15 g de graines de Tabac Pourpre BIO
Le Tabac pourpre est une variété de tabac ornemental. La plante est basse et ne dépasse pas les 40 cm de hauteur. Une floraison généreuse arrive en été, c’est une multitude de jolies fleurs violettes qui raviront vos jardins ! Le Tabac pourpre a besoin d’un sol plutôt riche et d’une bonne exposition.
2,90 
Fiche technique
Caractéristiques Catégorie Fleurs: Tabac
Nom commun Tabac
Nom vernaculaire et autres dénominations  Herbe de Nicot
Famille botanique Solanacée/ Solanée
Nom latin Nicotiana tabacum
Variété À fleurs pourpre
Origine géographique Originaire d'Amérique du Sud
Nombre de graines par gramme Environ 10 000 graines par gramme
Température de germination des graines 15°C à 20°C
Temps de germination De 10 jours à 2 semaines
Durée de conservations des semences environ 4 ans

En savoir plus sur les graines biologiques de Tabac pourpre

Le Tabac pourpre est une variété de tabac ornemental.
La plante est basse et ne dépasse pas les 40 cm de hauteur.
Une floraison généreuse arrive en été, c’est une multitude de jolies fleurs violettes qui raviront vos jardins !
Le Tabac pourpre a besoin d’un sol plutôt riche et d’une bonne exposition.

Comment cultiver le tabac à fleurs pourpres

Le tabac est une plante annuelle.

  • Comment semer le tabac  : Les semis du tabac se font généralement à l’abri sous serre au début du mois de mars. Il faut les semer dans un premier temps en barquette. Une fois levées, lorsque les plantules ont deux vraies feuilles, il faut les transplanter dans des godets en mettant une plantule par godet. À ce stade, on se rend compte qu’on peut offrir des plants à tous ses voisins, car les graines sont minuscules et la germination est abondante. Une fois bien développées, les plantes peuvent être repiquées à l’extérieur après tout risque de gel.
  • Type de sol : Le tabac aime les sols fertiles et bien drainants. Il peut pousser dans tout type de sol à condition d’y ajouter une bonne poignée de fumier ou de compost.
  • Exposition : Le tabac aime le soleil, il faut lui réserver une exposition ensoleillée.
  • Entretien : Comme mentionné ci-dessus, le tabac a besoin d’une terre riche. Pour sa croissance, il est important de maintenir le sol humide. Pour simplifier, vous pouvez lui offrir les mêmes conditions qu’à un pied de tomate.
  • Culture en pot  : Il est possible de cultiver le tabac en pot. Pour cela, il faut trouver des pots de taille conséquente, au minimum 10 litres. Il faudra les remplir d’un terreau bien riche et les positionner en plein soleil. Vous pouvez arroser avec un peu de purin? dilué afin d’assurer une belle croissance et une floraison superbe.

Le tabac, une plante qui soigne les plantes


Le tabac est souvent utilisé comme insecticide ou un répulsif en raison de certaines substances qu’il contient, notamment la nicotine
.

  • insecticide naturel : La nicotine, présente dans le tabac, est un alcaloïde qui agit comme un insecticide naturel. Elle peut affecter le système nerveux des insectes, les paralysant et les tuant.
  • Usage : Le purin de tabac peut être utilisé pour lutter contre certains insectes nuisibles au jardin. Il est souvent utilisé contre les pucerons, les aleurodes et d’autres insectes à corps mou.
  • Répulsif : Le tabac peut également agir comme répulsif pour certains insectes. Les odeurs dégagées par le tabac peuvent dissuader certains nuisibles de s’approcher des plantes traitées.
  • Usage : Des feuilles de tabac peuvent être placées autour des plantes ou dans le sol pour aider à éloigner certains insectes.

Si le tabac éloigne ou tue les insectes, c’est aussi une plante qui soigne les autres plantes :

  • Effets fongicides : Certains composés présents dans le tabac ont des propriétés antifongiques et peuvent aider à prévenir certaines maladies fongiques.
  • Usage : L’utilisation de purin de tabac dilué peut contribuer à prévenir certaines maladies fongiques, mais cela doit être fait avec précaution pour éviter tout risque pour les plantes.
  • Stimulant de croissance : Des études ont montré que la nicotine peut influencer la croissance des plantes. Elle agit sur les récepteurs nicotiniques des plantes, similaires à ceux présents dans le système nerveux des animaux, mais avec des fonctions différentes dans le règne végétal. Les récepteurs nicotiniques des plantes jouent un rôle dans la régulation de la croissance, de la germination des graines, du développement des racines, et d’autres processus physiologiques. La stimulation de ces récepteurs par la nicotine peut entraîner une réponse biochimique qui favorise la croissance.
  • Usage : Cependant, il est crucial de noter que la toxicité de la nicotine augmente avec la concentration. À des concentrations élevées, la nicotine peut avoir des effets négatifs, perturbant certains processus cellulaires et pouvant même être toxique pour la plante elle-même.
    Ce sont des infos que nous n’avons jamais expérimentées, le dosage de purin pour ce type d’application est très faible, entre 0,1% et 1% de purin. soit de 1cl à 10cl de purin pour 10 litres d’eau.

Des petites anecdotes autours du tabac

C’est anecdotes ne concernent pas le tabac pourpre en particulier, mais plutôt le tabac (nicotina tabacum) en général.

Dans la tradition amérindienne, le tabac était considéré comme une plante sacrée et était souvent utilisé dans les cérémonies religieuses. Les Amérindiens croyaient que le tabac avait un pouvoir de guérison et de purification, et qu’il pouvait aider à chasser les mauvais esprits. On croyait également que le tabac avait une connexion spirituelle avec le monde des esprits et qu’il pouvait être utilisé pour communiquer avec les ancêtres.

Dans certaines cultures africaines, on utilise des feuilles de tabac dans les rituels de divination pour communiquer avec les ancêtres. Les feuilles de tabac sont jetées sur un tapis et la manière dont elles tombent est interprétée pour donner des réponses à des questions ou pour prédire l’avenir.

Il y a aussi une légende intéressante sur le tabac dans la culture américaine. Selon cette légende, lorsque les colons européens sont arrivés en Amérique, ils ont été accueillis par des Amérindiens qui leur ont offert des feuilles de tabac comme signe d’amitié. Les colons ont ensuite commencé à cultiver du tabac en grande quantité et à l’utiliser comme une forme de monnaie.

Origine du nom botanique du tabac

  • Le nom botanique Nicotiana tabacum fait référence à la plante du tabac. Le genre Nicotiana a été nommé en l’honneur de Jean Nicot, un diplomate et savant français du XVIe siècle. Jean Nicot est surtout connu pour avoir introduit le tabac en France. En 1560, il envoya du tabac et des graines de tabac à la cour de Catherine de Médicis, la reine de France à l’époque. Il croyait que le tabac avait des propriétés médicinales et pouvait être utilisé comme remède.
  • Le nom spécifique, tabacum, est dérivé du mot tabaco, qui était le nom donné à la plante par les peuples autochtones d’Amérique avant la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb. Les Européens ont adopté le terme tabaco pour désigner la plante de tabac, et ce nom a été latinisé en tabacum pour le nom botanique de la plante. Le mot a été adopté dans les langues européennes à partir des langues autochtones, où il désignait la plante du tabac ainsi que la pratique de son utilisation.
Période de semis/plantation
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Période de floraison/récolte
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Méthode de culture
Semis de début de saison en mars
Semis de début de saison en mars

Méthode de culture

  • En mars, semez vos graines au chaud et à l’abri du gel. Maintenez votre terreau humide et assurez-vous que vos plantules reçoivent beaucoup de lumière.
  • En avril, laissez pousser vos plantes en godets. Et pensez bien à l’arrosage car au printemps dans une serre, un coup de chaud est vite arrivé !
  • En mai, vous pouvez les replanter au jardin. Assurez-vous qu’il n’y ait plus de risque de gelée !
  • Pensez à bien pailler afin de limiter les arrosages.
  • Et à la belle saison, profitez de vos récoltes et cueillez d’excellents légumes, ou faites de magnifiques bouquets de fleurs et de feuilles !
Vertus médicinales

Les vertus médicinales du tabac

  • À faible dose le Tabac est utilisé pour soigner les migraines, les nausées, les vomissement et améliorer la circulation sanguine.
  • Le Tabac est un antiparasitaire il peut être utilisé pour éliminer les poux.
  • Le Tabac améliore les performances dans des sports qui nécessitent de l’adresse,de la vitesse de réaction,de l’acuité visuelle, de la maîtrise de soi, de la précision et de l’orientation spatiale.
  • C’est une plante qui aide à la concentration.
  • Des feuilles de Tabac mouillées peuvent être appliquées sur les piqûres d’insectes afin de soulager la douleur.
  • En médecine vétérinaire, le tabac a été utilisé pour traiter les puces chez les animaux tels que les chiens et les chats.

Le tabac est aussi une plante addictive et toxique en cas d’usage prolongé.

Tout le monde connaît les ravages du tabac ! Est-il nécessaire de rappeler les risques de consommation de cette plante !

Pour se soigner avec les plante il est important de consulter un phytothérapeute.

Récolter les semences

Comment produire ses semences de tabac

  • Les graines de Tabac pourpre se récoltent de l’été à l’automne.
  • Une petite parcelle (une douzaine de pieds minimum) devra être dédiée à la production de semences. Ne pas récolter le feuillage ou les fleurs sur les porte-graines. Ne conserver que les pieds vigoureux !
  • Afin d’assurer la pureté variétale, il est nécessaire d’éloigner deux variétés de 500 m minimum. L’utilisation d’un voile? peut aussi être une solution.
  • Récolter les graines de tabac est assez simple. Il faut les ramasser lorsque les capsules sont sèches et qu’elles commencent à disséminer leurs graines. Il faut décoller les capsules de la tige.
  • Étalez les capsules sur un linge au sec dans un lieu ventilé pour finir le séchage.
  • Une fois sèches, les capsules doivent êtres battues afin d’en extraire les graines.
  • Triez les graines à l’aide du vent, de votre souffle et/ou de tamis.
  • Conservez les graines de Tabac pourpre au frais, au sec et à l’abri de la lumière.
Haut de page