Panier
Pour remplir le panier, ajoutez au panier vos graines parmi nos variétés.
Pour 10 sachets commandés,
le 11ème est offert !

Frais d’envoi minimum de 2€ puis 40cts par sachet suivant.

Graines biologiques de Tanaisie
(Tanacetum vulgare)

Le sachet de 0,15 g de graines de Tanaisie BIO
La Tanaisie est une plante vivace de culture facile. Elle est connue pour son pouvoir de bio-insecticide, qui éloigne par son odeur les pucerons, les fourmis, les punaises, etc... Elle peut être préparée en infusion de fleurs ou encore en purin?.
2,90 
Fiche technique
Caractéristiques Catégorie Fleurs: Tanaisie
Nom commun Tanaisie
Nom vernaculaire et autres dénominations  Barbotine / bartoline / herbe amère / herbe aux vers / herbe de saint Marc / sent-bon / tanacée / tenacée / athanase
Famille botanique Astéracée/ Composée
Nom latin Tanacetum vulgare
Variété Tanaisie commune
Origine géographique Originaire d’Eurasie
Température de germination des graines 15°C à 30°C
Temps de germination De 10 jours à 2 semaines

En savoir plus sur les graines biologiques de Tanaisie

La Tanaisie est une plante vivace qui peut être cultivée dans une grande variété de sols et qui s’adapte à de nombreuses conditions climatiques. Elle est très facile à cultiver et s’installe rapidement dans les jardins.

Une fois établie, la Tanaisie peut atteindre jusqu’à 1 mètre de hauteur et fleurit en été, produisant de jolies fleurs jaunes en forme de pompons. Les fleurs de la Tanaisie attirent les pollinisateurs tels que les papillons et les abeilles !

On la plante une fois et elle s’installe pour longtemps !

Conseil de culture pour la tanaisie

La tanaisie est une plante vivace rustique qui peut tolérer des températures assez basses. Elle est généralement résistante aux gels et peut survivre à des températures allant jusqu’à -15 °C. Cependant, une protection hivernale, comme une bonne couche de paille autour de la plante, peut être bénéfique dans les régions aux hivers très froids.

  • Comment semer la tanaisie : Les graines de tanaisie peuvent être semées à l’intérieur en pots environ 6 à 8 semaines avant la date prévue de la dernière gelée. Les graines mettent entre 14 et 21 jours à germer à une température d’environ 18 à 21 °C.
    Les graines peuvent aussi être semées en extérieur en mai-juin lorsque les sols sont bien réchauffés. Il faudra avoir préparé les sols et réalisé un faux semis.
    Les semis de tanaisie peuvent également être réalisés fin août pour profiter des journées chaudes et humides de l’automne.
  • Type de sols : La tanaisie préfère un sol bien drainé et modérément fertile. Elle s’adapte à divers types de sols, y compris les sols pauvres, argileux, calcaires ou rocailleux.
  • Exposition : Cette plante apprécie une exposition ensoleillée ou mi-ombragée et tolère bien la sécheresse.
  • Soins particuliers : La tanaisie est une plante assez robuste ; une fois installée, elle ne craint pas grand-chose. Cependant, il faut tout de même veiller à ne pas la planter dans un lieu trop humide, car les racines n’aiment pas l’excès d’humidité et peuvent moisir.
  • division de la tanaisie : Une fois bien implanté il est possible de la diviser en hiver afin de la multiplier.

Les usages de la Tanaisie pour des teintures végétales

La Tanaisie est aussi une bonne plante tinctoriale qui permet d’obtenir des couleurs du jaune au noir, en passant par le gris et le vert, selon le procédé de teinture. Elle servait autrefois à teindre le lin.

Recette de Teinture Végétale à la Tanaisie pour Tissu :

Pour teindre 100 grammes de tissu (coton ou lin) vous aurez besoin de : 20 grammes d’alun, 10 à 15 branches de tanaisie, et de l’eau.

  1. Commencez par laver le tissu sans adoucissant, assurez-vous qu’il soit propre et sec.
  2. Coupez les fleurs de tanaisie, celles qui possèdent le pouvoir de teindre. Dans une casserole, chauffez-les dans de l’eau pendant une heure à feu moyen pour libérer le colorant.
  3. Dans une autre casserole, dissolvez l’alun dans de l’eau à feu moyen pendant environ 15 minutes. Mouillez le tissu et trempez-le dans l’alun dissous pendant 30 minutes pour une bonne imprégnation.
  4. Passez le colorant de tanaisie à travers un tamis, réservez-le. Dans une nouvelle casserole, chauffez le tissu humide dans le colorant pendant une heure à feu moyen, en veillant à une coloration uniforme.
  5. Si nécessaire, répétez l’étape de teinture pour intensifier la couleur. Laissez refroidir et séchez le tissu à l’ombre.
  6. Rincez le tissu une fois sec et repassez-le. La couleur reste après plusieurs lavages au savon. Cool !

Les usages culinaires de la Tanaisie

Malgré sa toxicité la Tanaisie est employée en tant que plante aromatique car une très faible quantité suffit pour aromatiser un plat. Il parait que l’omelette à la Tanaisie, c’est délicieux ! Et on peut préparer des crèmes de tanaisie pour le dessert ! [1]

La tanaisie, une plante répulsive

La tanaisie est une plante insectifuge, elle repousse les insectes ce qui en fait un bon allié au potager.

  • Le purin? de tanaisie : Le purin issu de ses feuilles, dégage une odeur puissante qui agit comme un coupe-faim pour divers insectes, bloquant la ponte des doryphores sur les pommes de terre et les aubergines, elle éloignant la piéride du chou, et préservant les arbres fruitiers des assauts des pucerons. Elle se montre également efficace contre le scarabée de la vigne et le ver du framboisier.

Vous pouvez regarder cette article pour savoir comment faire son propre purin facilement !
Le purin de tanaisie s’utilise en pulvérisation préventif à 10% et en pulvérisation "défensive" à 20%.

  • L’infusion de tanaisie : L’infusion de tanaisie est probablement moins efficace que le purin, mais elle reste un bon répulsif, tout en étant moins fastidieuse à fabriquer. Une infusion se prépare avec 250g de plante fraîche pour un litre d’eau (ou 25g de plante sèche). On utilise l’infusion sans la diluer, elle possède sensiblement les mêmes vertus que le purin.
  • La plante séchée : La tanaisie est aussi efficace par les effluves odorantes de ses feuilles séchées. On peut mettre en paillage, directement à même le sol, des morceaux de tanaisie fraîche ou sèche dans les cultures afin de repousser la mouche sur la carotte par exemple, grâce à sa forte odeur ! Elle éloigne les mouches, les tiques et les mites. Ainsi, on peut disposer un paillis de plantes sèches sur la litière des animaux, dans la niche du chien, du chat... Et puis, on peut aussi mettre des bouquets dans le fond des placards pour éloigner les mites !
  • La tanaisie en apiculture : Les capitules de fleurs séchées de tanaisie peuvent êtres utilisés en apiculture, ils remplaceront le foin dans l’enfumoir ce qui aura une action calmante pour les abeilles ! Et la fumée de celle-ci n’aurait pas d’incidence sur le goût du miel !

La Tanaisie dans la culture populaire

Il y a une légende intéressante sur la Tanaisie dans la culture populaire. Selon cette légende, la Tanaisie est la plante qui a sauvé la vie de la déesse grecque Athéna. On raconte qu’un jour, Athéna a été mordue par un serpent venimeux et qu’elle était sur le point de mourir. Mais alors, un serpent plus petit est venu et a mangé l’herbe de Tanaisie, ce qui l’a guéri. Depuis lors, la Tanaisie est considérée comme une plante sacrée qui symbolise la guérison et la protection.

La Tanaisie a également été associée à la fertilité. Dans la tradition populaire irlandaise, on disait que si une femme enceinte portait de la Tanaisie sur elle, elle accoucherait plus facilement et son bébé serait en bonne santé.

La Tanaisie a été utilisée comme substitut du tabac pendant la guerre de Sécession aux États-Unis. Les soldats utilisaient les feuilles séchées de la plante pour rouler des cigarettes.

Dans la tradition populaire allemande, on dit que la Tanaisie peut aider à éloigner les cauchemars et à promouvoir un sommeil réparateur. Les fleurs de la plante étaient souvent placées sous l’oreiller pour favoriser le sommeil.

La Tanaisie, une plante hôte pour les papillons

La Tanaisie (Tanacetum vulgare) est une plante qui attire de nombreux insectes, y compris les papillons. En particulier, la tanaisie est une plante hôte pour la chenille de la noctuelle de la Tanaisie (Polychrysia moneta), qui se nourrit des feuilles de la plante. En plus de fournir de la nourriture pour les chenilles, les fleurs de la Tanaisie attirent également les papillons adultes, comme les papillons de soufre, les piérides et les gazés.

Origine de son nom botanique :

Le nom botanique de la tanaisie est Tanacetum vulgare. Voici une explication de l’origine de ce nom :

  • Genre Tanacetum : Le nom du genre Tanacetum provient du grec "athanasia", qui signifie « immortelle ». Cela fait référence à la durée de vie prolongée des fleurs de certaines espèces de ce genre.
  • Épithète vulgare : L’épithète spécifique "vulgare" signifie commun ou ordinaire en latin. Elle indique que la tanaisie est une espèce très répandue et courante.

[1François Couplan propose une recette de cake "Chocolat-Tanaisie" dans "Bienvenue aux mauvaises herbes du jardin", Ed. Larousse - 2021.

Période de semis/plantation
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Période de floraison/récolte
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Méthode de culture
5 méthodes de culture proposées pour les graines biologiques de Tanaisie
Semis de début de saison en mars
Semis de début de saison en mars

Méthode de culture

  • En mars, semez vos graines au chaud et à l’abri du gel. Maintenez votre terreau humide et assurez-vous que vos plantules reçoivent beaucoup de lumière.
  • En avril, laissez pousser vos plantes en godets. Et pensez bien à l’arrosage car au printemps dans une serre, un coup de chaud est vite arrivé !
  • En mai, vous pouvez les replanter au jardin. Assurez-vous qu’il n’y ait plus de risque de gelée !
  • Pensez à bien pailler afin de limiter les arrosages.
  • Et à la belle saison, profitez de vos récoltes et cueillez d’excellents légumes, ou faites de magnifiques bouquets de fleurs et de feuilles !

Semis en mai en pleine terre
Semis en mai en pleine terre

Méthode de culture

  • Fin avril, début mai, semez vos graines en plein champ. Au préalable vous aurez préparé votre sol : il faut qu’il soit "terre à nue" et exempt de racines (qui pourraient repartir plus vite que vos graines !) L’idéal étant de préparer son sol en installant des cartons à l’automne. Il suffira d’enlever ces derniers et de mettre un léger coup de binette afin de décompacter le sol.
  • Espérez une bonne pluie, sinon arrosez et paillez sommairement afin que la lumière et la chaleur puissent réchauffer le sol.
  • En juin, pendant la pousse de vos plantules, arrosez légèrement mais laissez vos plantes souffrir un peu afin de ne pas les habituer au luxe et laissez-les faire des racines qui iront chercher l’eau en profondeur !
  • Lorsque vos plantes sont assez grandes, éclaircissez si nécessaire et paillez beaucoup afin de limiter les arrosages.
  • Profitez bien de vos plantations, de vos récoltes et dégustez les légumes de votre jardin !

Semis d’été pour une floraison l’année suivante
Semis de fin d'été pour une floraison l'année suivante

Méthode de culture

  • En été, préparez votre sol pour un semis. Un carton posé au sol au printemps peut vous aider à préparer votre sol. Il vous suffira de mettre un coup de binette sous ce dernier avant le semis. Une fois le sol préparé, semez vos graines et enterrez-les peu profondément.
  • Espérez une bonne pluie, sinon faite un arrosage et tenez humide jusqu’à la levée.
  • Vos plantes pousseront lentement pendant l’automne, passeront l’hiver sans trop bouger.
  • Au printemps suivant vos plantes profiteront des journées chaudes et vous en profiterez pour pailler !
  • La floraison ou la fructification aura lieu à la fin du printemps ou en début d’été.

Semis en fin d’été en plein champ
Semis de fin d'été en plein champs

Méthode de culture

  • Fin août, début septembre préparez votre sol pour un semis direct. Vous pouvez installer un carton au sol et au printemps, lorsque vous l’enlèverez, il ne vous restera plus qu’à mettre un coup de binette afin que le sol soit meuble.
  • Dans cette terre fine semez vos graines et recouvrez-les légèrement de terre.
  • Espérez une bonne pluie, sinon arrosez tranquillement et maintenez humide jusqu’à la levée de vos graines.
  • Laissez passer l’automne et l’hiver. Vos plantes profiteront des belles journées de la saison fraîche.
  • Au début du printemps la pousse devrait reprendre, c’est le moment d’éclaircir vos semis si besoin et ensuite de pailler.
  • A partir de mai, juin vous pourrez profiter de la floraison et/ou commencer les récoltes.

Semis en juin pour des récolte au printemps suivant
Semis en juin pour des récolte au printemps suivant

Méthode de culture

  • Au mois de juin, semez vos graines en caissettes. Maintenez-les humides et à l’abri du soleil de midi.
  • En août, repiquez vos plantules en godets individuels. Tenez-les toujours bien humides et faites attention aux coups de chaleur.
  • Les godets devront être rentrés en serre froide pour l’hiver.
  • À partir de mars les plantes pourront être repiquées en extérieur au jardin.
  • Pensez à bien pailler pour limiter les arrosages.
  • Profitez de vos récoltes ou de vos fleurs pendant le printemps et/ou l’été.
Vertus médicinales

Les vertus médicinales de la tanaisie

Autrefois on utilisait les sommités fleuries de la tanaisie comme vermifuge mais par prudence, cet usage n’est plus recommandé car l’un des constituants est toxique (la bêta-thuyone)

Les feuilles de tanaisie, préparées en infusion à faible dose, sont réputées avoir des propriétés toniques, antispasmodiques et fébrifuges.

Durant la deuxième moitié du XXe siècle la tanaisie était utilisée par les femmes pour provoquer l’arrivée des règles et à grosse dose pour pratiquer des avortements.

Comme vous l’avez compris cette plante à des vertus médicinales mais elle est toxique. Avant de la consommer renseignez-vous auprès d’un herboriste ou d’un phytothérapeute.
Et puis il existe d’autres plantes qui possèdent des vertus similaires et qui sont bien moins toxiques.

Récolter les semences

Comment faire ses graines de tanaisie

  • Les graines de Tanaisie, se récoltent de l’été à l’automne.
  • Une petite parcelle (une douzaine de pieds minimum) devra être dédiée à la production de semences. Ne conserver que les pieds vigoureux !
  • Pour récolter les graines de Tanaisie il faut que les fleurs soient grises/noires et qu’elles se détachent facilement de la plante.
  • Étaler les fleurs de la Tanaisie sur un linge au sec dans un lieu ventilé pour finir le séchage.
  • Une fois sèches les hampes florales doivent être frottées entre vos mains afin de libérer les graines.
  • Les graines doivent être nettoyées des impuretés : aidez-vous du vent, de votre souffle et/ou de tamis. Il faut faire preuve de patience et posséder des tamis hypers fins car les graines sont minuscules.
  • Conservez les graines de Tanaisie au frais, au sec et à l’abri de la lumière.
Haut de page