Panier
Pour remplir le panier, ajoutez au panier vos graines parmi nos variétés.
Pour 10 sachets commandés,
le 11ème est offert !

Frais d’envoi minimum de 2€ puis 40cts par sachet suivant.

Graines biologiques de Lavatère ou Mauve Annuelle
(Lavatera trimestris)

Le sachet de 0,80 g de graines de Lavatère BIO
La lavatère est une plante annuelle qui se cultive facilement, elle est gratifiante pour les jardiniers grâce à sa floraison abondante. La lavatère est généreuse aussi pour les pollinisateur qui viennent en nombre se ravitailler à ses fleurs.
2,90 
Fiche technique
Caractéristiques Catégorie Fleurs: Lavatère
Nom commun Lavatère
Nom vernaculaire et autres dénominations  Mauve annuelle, Lavatère d'un trimestre
Famille botanique Malvacée
Nom latin Lavatera trimestris
Origine géographique Originaire des régions tempérées de l'ancien monde
Nombre de graines par gramme 180 graines par gramme
Température de germination des graines 15°C à 20°C
Température de germination des graines 10°C à 20°C
Temps de germination De 10 jours à 2 semaines
Durée de conservations des semences 4 ans

En savoir plus sur les graines biologiques de Lavatère ou Mauve Annuelle

Plante annuelle originaire du pourtour méditerranéen, la Lavatère se cultive facilement et s’adapte bien dans tous les jardins. Sa floraison est généreuse de juin à septembre. Si la Lavatère graine dans le jardin elle réapparaîtra spontanément les saisons suivantes.
Les jeunes feuilles, les fleurs ainsi que les boutons floraux sont comestibles.

Comment cultiver la lavatère

La lavatère est une plante facile à cultiver. Les semis de lavatère se font en pleine terre lorsque les risques de gel ne sont plus à craindre. Un semis plus précoce dans la saison peut être réalisé sous serre vers le mois de mars, et les plants seront repiqués en mai en pleine terre.

Elle préfère une exposition ensoleillée à mi-ensoleillée. Bien qu’elle apprécie les sols riches et légers, elle peut également s’adapter à différents types de sols, à condition qu’ils soient bien drainants et non gorgés d’eau.

La lavatère une plante comestible

La lavatère est une plante dont on peut consommer les feuilles, les bourgeons, les fleurs et les boutons floraux :

  • Les feuilles : Les jeunes feuilles de la lavatère se dégustent en agrément dans les salades ou cuites à la manière des épinards.
  • Les bourgeons : Ils se consomment crus en salade ou cuits comme condiment dans des plats.
  • Les fleurs : Les fleurs de la lavatère sont comestibles et apportent de la couleur aux salades.
  • Les boutons floraux : Une fois la fleur passée, les boutons verts (contenant les futurs graines) se consomment crus, offrant un excellent goût de noisette ! Ils peuvent également être préparés en saumure à la manière des câpres.

La lavatère comme plante hôte des papillons

Certains papillons peuvent utiliser les Lavatères (Lavatera spp.) comme plantes hôtes pour leurs chenilles. Cependant, il est important de noter que les interactions entre les plantes hôtes et les papillons peuvent varier en fonction de la région géographique et des espèces locales. Voici quelques exemples de papillons qui peuvent être associés aux Lavatères :

  • Papillon Moro sphinx (Macroglossum stellatarum) : Le Moro sphinx est un papillon de la famille des Sphingidae dont les chenilles se nourrissent de diverses plantes, dont certaines Lavatères.
  • Papillon Sphinx du liseron (Hyles lineata) : Comme mentionné précédemment, les chenilles de ce papillon peuvent se nourrir de certaines Lavatères.
  • Papillon Sphinx à bande oblique (Hyles livornica) : Ce papillon, également évoqué précédemment, a des chenilles qui se nourrissent de différentes plantes, y compris certaines Lavatères.

Des usages tinctoriaux de la Lavatère

La Lavatère était autrefois utilisée pour teindre les vêtements en rose. Les feuilles et les fleurs de la plante étaient bouillies pour produire une teinture rose vif.

Des anecdotes sur la Lavatère

La Lavatère tire son nom de l’écrivain suisse Albrecht von Haller, qui a nommé la plante en l’honneur de son ami Johann Heinrich Lavater, un théologien et écrivain suisse du XVIIIe siècle.

Dans certaines cultures, la Lavatère était considérée comme une plante sacrée avec des propriétés magiques. On pensait que la plante avait le pouvoir de protéger contre les sorts maléfiques et les mauvais esprits.

La Lavatère a également été utilisée dans l’industrie textile pour produire des fibres solides et douces. Cependant, cette utilisation a été abandonnée au profit de fibres synthétiques moins coûteuses.

Les origines du nom savant de la lavatère

L’origine du nom Lavatera trimestris, le nom scientifique de la lavatère annuelle, peut être décomposée comme suit :

  • Lavatera : Le genre auquel appartient la plante. Il a été nommé en l’honneur du naturaliste suisse Johann Heinrich Lavater.
  • Trimestris : L’épithète spécifique qui distingue cette espèce particulière au sein du genre Lavatera. "Trimestris" est dérivé du latin et signifie "qui dure trois mois". Cela peut faire référence à la période de floraison ou au cycle de vie annuel de la plante.
Période de semis/plantation
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Période de floraison/récolte
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Méthode de culture
2 méthodes de culture proposées pour les graines biologiques de Lavatère ou Mauve Annuelle
Semis de début de saison en mars
Semis de début de saison en mars

Méthode de culture

  • En mars, semez vos graines au chaud et à l’abri du gel. Maintenez votre terreau humide et assurez-vous que vos plantules reçoivent beaucoup de lumière.
  • En avril, laissez pousser vos plantes en godets. Et pensez bien à l’arrosage car au printemps dans une serre, un coup de chaud est vite arrivé !
  • En mai, vous pouvez les replanter au jardin. Assurez-vous qu’il n’y ait plus de risque de gelée !
  • Pensez à bien pailler afin de limiter les arrosages.
  • Et à la belle saison, profitez de vos récoltes et cueillez d’excellents légumes, ou faites de magnifiques bouquets de fleurs et de feuilles !

Semis en mai en pleine terre
Semis en mai en pleine terre

Méthode de culture

  • Fin avril, début mai, semez vos graines en plein champ. Au préalable vous aurez préparé votre sol : il faut qu’il soit "terre à nue" et exempt de racines (qui pourraient repartir plus vite que vos graines !) L’idéal étant de préparer son sol en installant des cartons à l’automne. Il suffira d’enlever ces derniers et de mettre un léger coup de binette afin de décompacter le sol.
  • Espérez une bonne pluie, sinon arrosez et paillez sommairement afin que la lumière et la chaleur puissent réchauffer le sol.
  • En juin, pendant la pousse de vos plantules, arrosez légèrement mais laissez vos plantes souffrir un peu afin de ne pas les habituer au luxe et laissez-les faire des racines qui iront chercher l’eau en profondeur !
  • Lorsque vos plantes sont assez grandes, éclaircissez si nécessaire et paillez beaucoup afin de limiter les arrosages.
  • Profitez bien de vos plantations, de vos récoltes et dégustez les légumes de votre jardin !
Vertus médicinales

Les vertus médicinales de la lavatère

  • Propriétés Adoucissantes : Les Lavatères sont connues pour leurs propriétés adoucissantes. Les parties de la plante, en particulier les feuilles et les fleurs, étaient utilisées pour apaiser les irritations de la gorge, de la toux et d’autres troubles respiratoires. Les infusions ou les tisanes de Lavatère étaient préparées et consommées dans ce but.
  • Usage Externe : Les feuilles et les fleurs de Lavatère pouvaient également être utilisées en application externe pour soulager les irritations cutanées mineures, les éruptions cutanées et les démangeaisons.
  • Laxatif Doux : Dans certaines cultures, les Lavatères étaient parfois utilisées comme laxatif doux pour traiter la constipation légère. Cependant, cette utilisation est moins courante et moins bien établie que d’autres remèdes laxatifs.
  • Traitement de Petites Blessures : En application externe, les parties de la Lavatère étaient parfois utilisées pour aider à traiter de petites blessures, les brûlures mineures et les égratignures.

    Si vous envisagez d’utiliser les Lavatères à des fins médicinales, il est fortement recommandé de consulter un professionnel de la santé ou un herboriste qualifié pour des conseils appropriés.
Récolter les semences

Faire ses graines de lavatère

  • Les graines de Lavatère se récoltent en fin d’été et à l’automne.
  • Une petite parcelle (une douzaine de pieds minimum) devra être dédiée à la production de semences. Il ne faut pas récolter les fleurs ni le feuillage sur les porte-graines. Ne conserver que les pieds vigoureux !
  • -Afin d’assurer la pureté variétale, il est nécessaire d’éloigner deux variétés de 500 m minimum. L’utilisation d’un voile? peut aussi être une solution.
  • Récolter les graines de Lavatère demande de la patience. Il faut les ramasser lorsque les graines sont marron et dures. Il faudra le faire au fur et à mesure des floraisons, plusieurs fois dans la saison.
  • Les étaler sur un linge au sec dans un lieu ventilé pour finir le séchage.
  • Une fois sèches les graines doivent êtres séparées. Il faut une bonne paire de gants et de l’énergie, les frotter entre vos mains afin de séparer les graines les unes des autres.
  • Une fois séparées les graines doivent être nettoyées des impuretés, aidez-vous du vent, de votre souffle et/ou de tamis.
  • Conservez les graines de Lavatère au frais, au sec et à l’abri de la lumière.
Haut de page