Panier
Pour remplir le panier, choisissez vos graines dans le catalogue

Pensez Sauvage c’est qui ?

La pancarte

Paysans, artisans semenciers, nous maîtrisons l’intégralité de notre travail, des semis aux sachets, c’est du cousu main !
Toutes les variétés que nous proposons ont été pouponnées dans la serre, cultivées dans nos jardins, récoltées et triées par nos soins. La mise en sachet est faite à l’automne près du poêle, entre les potirons, les gourdes et le vieux chien.

Nous diffusons uniquement des semences reproductibles et participons ainsi à la transmission d’un héritage millénaire de sélections variétales réalisées par d’autres paysan-nes avant nous.
Ce patrimoine/matrimoine vivant est d’une importance primordiale, c’est celui de notre autonomie alimentaire. Pour aller plus loin sur le sujet des graines reproductibles

Pensez sauvage sur les foires

Nos pratiques culturales prennent en considération le vivant sous toutes ses formes.
Au jardin nous ne luttons contre rien, nous n’avons ni mauvaises herbes, ni nuisibles, seulement de la vie ! Et nous, nous observons et essayons de comprendre.
Nous nous efforçons de respecter les cycles naturels des plantes et écartons ainsi au maximum toute artificialisation des cultures. Pas de chauffage pour les semis sous serre, paillage des sols pour un minimum d’arrosage, culture sur buttes uniquement en extérieur avec le moins d’intervention mécanique possible ...
Nous sommes, par notre activité et nos gestes, des militants écologistes. Nous espérons essaimer ces valeurs à travers vos jardins et nous comptons sur vous pour vous approprier ces variétés et les pérenniser !

La serre ou poussent les futurs porte-graines
Une punaise sur un choux

UNE HISTOIRE VIEILLE DE PLUS DE 10 ANS !!!

En 2010, nous avions 25 ans, les yeux remplis d’étoiles, un peu engagés sur les bords, avec un sérieux penchant pour l’écologie. Avec aussi l’envie d’agir face aux brevets sur le vivant et la privatisation du bien commun, face à l’agriculture moderne et sa chimie mortifère, nous nous sommes décidés à agir.

Pendant que Violette est partie faire une formation agricole, Mikou s’est retroussé les manches, a pris une grelinette, un râteau et " en avant les jardins " !
En parallèle, les bouquins de botanique, les ouvrages sur les techniques alternatives de jardinage et les expérimentations sont venus enrichir nos pratiques.
La formation de Violette a continué ; elle y a appris entre autre les rendements à l’hectare, les rudiments de la monoculture de l’endive, et comment devenir une technicienne de l’agriculture moderne.
Elle lui a surtout appris que le modèle d’installation standard ne nous correspondait pas et que nous ne serions pas des agriculteurs mais des paysans.

Après une longue réflexion, nous avons opté pour la création d’une association.
Pensez Sauvage a vu le jour : nous allions conserver et diffuser des semences non-inscrites au catalogue officiel et ainsi préserver une partie du patrimoine constitué par un travail de sélection sur plusieurs générations.
Nous cultivons à la main avec toutes les techniques alternatives possibles : sur buttes, avec paillage, purins? d’orties, sans arrosage, sans retourner les sols et surtout sans produits toxiques.
Nous menons nos cultures à terme pour en extraire les semences. Nous bricolons nos séchoirs et aménageons notre salon en lieu de stockage.
L’hiver nous remplissons des petits sachets avec les graines issues de nos cultures.

En parallèle nous montons le site internet pensezsauvage.org grâce à Anne-Lise, notre artisane informaticienne, grâce à Linux et à la joyeuse communauté des logiciels libres.
L’association réalise alors moult projets grâce à la vente de ses semences :
 participation à la réhabilitation d’une châtaigneraie, à la plantation de petits fruits, à l’ entretien d’un verger et à la production de légumes au sein d’un projet agricole collectif
 soutien au conservatoire Baseli d’Ardèche, à des écoles, à des Maisons de Jeunes, à des jardins partagés et des associations par des dons de semences
 ateliers de récup et de bricolage autour des énergies solaires
 fabrication de radeaux et navigation sur la Loire avec des enfants
 animation autour du jardinage dans les écoles
 ateliers de sérigraphie
 organisation de concerts et de repas collectifs en-veux-tu-en-voilà !

Et bim ! En 2022, on passe le cap, cette activité semencière devient notre activité principale.
Désormais installés dans les Cévennes, nos jardins sont perdus au milieu des châtaigniers avec le mont Lozère en panorama. Ici, les hivers peuvent être rudes, les pluies ne viennent qu’en automne et sont diluviennes. A cette période les rivières se transforment en torrents !

Les jardins en 2022
Les jardins en plein coeur de la forêt
un jardin dans une forêt
Les jardins de pensez sauvage
Une punaise sur une fleur de capucine
Le paillage des jardins
Les jardins
Le vieux chien dans les jardins
Les jardins en début de saison