Panier
Pour remplir le panier, ajoutez au panier vos graines parmi nos variétés.
Pour 10 sachets commandés,
le 11ème est offert !

Frais d’envoi minimum de 2€ puis 40cts par sachet suivant.

Graines biologiques de Morelle de Balbis
(Solanum sisymbrifolium)

Le sachet de 30 graines de Morelle de Balbis BIO
Un fruit sucré de culture facile, la Morelle de Balbis est à découvrir absolument ! Elle se cultive comme une tomate et se déguste bien mûre.
2,90 
Fiche technique
Caractéristiques Catégorie légumes curieux, exotiques, rares, étranges...: Morelle
Nom commun Morelle
Nom vernaculaire et autres dénominations  Tomate litchi / Morelle à feuille de Sisymbrium
Famille botanique Solanacée/ Solanée
Nom latin Solanum sisymbrifolium
Origine géographique Originaire d'Amérique du Sud
Nombre de graines par gramme Environ 280 graines par gramme
Température de germination des graines 20°C à 25°C
Température de germination des graines 15°C à 30°C
Temps de germination De 10 jours à 2 semaines
Nombre de fruits par pied Entre 30 et 50 fruits
Poids du fruit

De 20 g à 40 g

Durée de conservations des semences Environ 6 ans

En savoir plus sur les graines biologiques de Morelle de Balbis

La morelle de Balbis est un petit fruit rouge entouré d’un calice piquant. Ce fruit possède un goût délicieux, entre celui du litchi, de la prune et de la fraise. Tous les amis qui l’ont goûté dans le jardin l’ont apprécié !

De la taille d’une tomate cerise, la morelle de Balbis produit des fruits à partir de mi-août. La plante peut mesurer de 1 m à 1,50 m de hauteur.

La Morelle de Balbis est une plante facile à cultiver, il faut lui apporter les mêmes soins qu’un pied de tomate.

Comment cultiver la morelle de Balbis

La morelle de Balbis est vivace dans son pays d’origine, en France métropolitaine, elle sera cultivée en annuelle. La culture de ce fruit est similaire à celle de la tomate.

  • Comment semer la morelle de Balbis : Les semis sont réalisés au printemps, aux alentours du mois de mars, sous serre ou derrière les carreaux. Les graines sont semées en barquette et repiquées en godets individuels lorsque les plants ont développé deux vraies feuilles. Les plants dans leurs godets doivent continuer leur croissance à l’abri jusqu’au mois de mai.
  • Comment planter les morelles de Balbis : Les plantations sont réalisées dès que les gelées ne sont plus à craindre. Il faut au préalable avoir préparé les sols. Lors des plantations, on respecte une distance d’environ 80 cm entre les plantes. Une bonne poignée de compost ou de fumier est toujours la bienvenue dans le fond du trou de plantation.
  • Type de sol et exposition : Dans l’idéal, un sol riche et drainant permet une bonne croissance, mais la morelle de Balbis peut croître dans à peu près tous les types de sols à condition de lui apporter un peu de fumure. Une exposition plein soleil est conseillée !
  • Conseils de culture : Cette plante n’a pas besoin d’être taillée. Il faut lui apporter les mêmes soins qu’aux tomates ; des tuteurs doivent être installés. Un bon paillage est toujours une bonne idée afin de limiter les arrosages.
  • Comment et quand récolter les morelles de Balbis : Les fruits deviennent rapidement rouges, mais ce n’est pas un indicateur de récolte. Les fruits se récoltent lorsqu’ils se détachent facilement de leurs calices. Si vous les récoltez plus tôt, ils seront moins mûrs, moins bons et moins sucrés. Prévoyez une paire de gants pour la récolte car les calices des fruits sont piquants.

La morelle de Balbis, une plante qui soigne les plantes

La morelle de Balbis permet de lutter contre les nématodes de la pomme de terre, des vers microscopiques du sol, qui peuvent causer des dommages aux cultures de pommes de terre en provoquant des maladies qui font pourrir les tubercules.

La morelle de Balbis possède des propriétés allelopathiques, ce qui signifie qu’elle produit des substances chimiques qui inhibent la croissance ou le développement d’autres organismes à proximité. Dans le cas des nématodes de la pomme de terre, la présence de morelle de Balbis dans le jardin peut aider à réduire leur population. Les racines de la morelle de Balbis sécrètent des composés toxiques pour les nématodes, agissant ainsi comme un moyen de lutte naturelle contre ces parasites.

Si vous possédez un petit jardin et que vos récoltes de pommes de terre sont impactées, vous pouvez cultiver la morelle de Balbis en rotation de culture.

Histoire et origine de la morelle de Balbis :

La morelle de Balbis est originaire d’Amérique du Sud ; elle a été introduite en Europe dans les années 1550.
Son nom est un hommage au professeur de botanique turinois, Giovanni Battista Balbis (1765-1831), qui fut également directeur du jardin botanique de Lyon en 1819. Ce botaniste et médecin était visiblement un mec sympa ; il a travaillé sur la recherche des propriétés des plantes médicinales pour venir en aide aux pauvres !

Origine de son nom savant

Le nom scientifique de la morelle de Balbis, "Solanum sisymbriifolium", a une étymologie intéressante qui révèle des informations sur ses caractéristiques morphologiques.

  • Solanum : Le genre "Solanum" est un terme latin qui désigne les plantes appartenant à la famille des Solanacées. Le nom "Solanum" dérive du mot latin "sol", qui signifie soleil, en raison de la préférence de ces plantes pour les environnements ensoleillés.
  • Sisymbriifolium : Le terme "sisymbriifolium" est dérivé du mot grec "sisymbrium", qui fait référence au genre de plantes "Sisymbrium" de la famille des Brassicacées, également connues sous le nom de Crucifères. Les feuilles de la morelle de Balbis sont caractérisées par leur forme lobée et découpée, rappelant celles des plantes de la famille des Brassicacées.
Période de semis/plantation
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Période de floraison/récolte
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Méthode de culture
2 méthodes de culture proposées pour les graines biologiques de Morelle de Balbis
Semis précoces de janvier
Semis précoces de janvier

Méthode de culture

  • Au mois de janvier, semez vos graines à l’intérieur (à environ 20°c) dans des godets ou une caissette de terreau. Maintenez humide et laissez germer à la lumière.
  • En février, maintenez votre terreau bien humide et observez vos graines qui ont germé : si elles ont tendance à "tiger" (faire une longue tige qui penche vers la source de lumière) rapprochez la caissette d’une fenêtre.
  • Fin mars, début avril, repiquez vos plantules individuellement dans des godets. Vous pouvez les sortir dans une serre ou un abri lumineux. Maintenez-les hors gel ! Pensez bien à les arroser car dans une serre un "coup de chaud" est vite arrivé.
  • En mai (quand les gelées ne sont plus à craindre) repiquez vos plantes en extérieur.
  • Pensez à bien pailler pour limiter les arrosages.
  • Profitez bien de vos plantations, de vos récoltes, et dégustez les légumes de votre jardin !

Semis de début de saison en mars
Semis de début de saison en mars

Méthode de culture

  • En mars, semez vos graines au chaud et à l’abri du gel. Maintenez votre terreau humide et assurez-vous que vos plantules reçoivent beaucoup de lumière.
  • En avril, laissez pousser vos plantes en godets. Et pensez bien à l’arrosage car au printemps dans une serre, un coup de chaud est vite arrivé !
  • En mai, vous pouvez les replanter au jardin. Assurez-vous qu’il n’y ait plus de risque de gelée !
  • Pensez à bien pailler afin de limiter les arrosages.
  • Et à la belle saison, profitez de vos récoltes et cueillez d’excellents légumes, ou faites de magnifiques bouquets de fleurs et de feuilles !
Vertus médicinales

Les vertus médicinales de la morelle de Balbis

  • Anti-inflammatoire : Certains praticiens de médecine traditionnelle recommandent l’utilisation de la morelle de Balbis pour réduire l’inflammation dans le corps. Les feuilles ou les extraits de la plante peuvent être utilisés à cet effet, souvent sous forme de cataplasmes ou de compresses appliquées localement sur les zones enflammées.
  • Problèmes digestifs : La morelle de Balbis a également été utilisée pour soulager les problèmes digestifs tels que les douleurs abdominales, les ballonnements et les troubles gastro-intestinaux.
  • Antiparasitaire : En raison de ses propriétés allelopathiques, la morelle de Balbis est parfois utilisée pour lutter contre les parasites internes. Elle peut être administrée sous forme de décoctions ou d’infusions pour aider à éliminer les parasites intestinaux, bien que cela nécessite une utilisation prudente en raison de la toxicité potentielle de la plante.

L’utilisation de cette plante doit être réalisée sous le conseil d’un phytothérapeute. Bien que le fruit soit comestible et bénéfique pour la santé, les utilisations en médecine traditionnelle portent sur l’usage des feuilles ou des racines, parties de cette plante qui sont toxiques. Les dosages nécessaires pour les rendre médicinales demandent plus de connaissances qu’un simple article sur un site de producteurs de graines. Faites attention à vous et consultez un herboriste pour obtenir des conseils sérieux sur le dosage et la consommation de plantes.

Les bienfaits des fruits de la morelle de Balbis

  • Richesse en nutriments : Les fruits de la morelle de Balbis contiennent des vitamines, des minéraux et des antioxydants bénéfiques pour la santé !
  • antioxydant : Comme de nombreux fruits rouges, les fruits de la morelle de Balbis contiennent des composés antioxydants qui aident à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres, contribuant ainsi à réduire le risque de maladies chroniques.
  • Apport en fibres : Les fruits de la morelle de Balbis fournissent des fibres, ce qui favorise la santé digestive en régulant le transit intestinal.
  • anti-inflammatoire  : Certaines études suggèrent que des composés présents dans les fruits de la morelle de Balbis pourraient avoir des propriétés anti-inflammatoires.
Récolter les semences

Comment faire se graines de morelle de Balbis

  • La floraison de la Morelle de Balbis a lieu de juin à septembre.
  • La Morelle de Balbis est la seule représentante de son groupe au jardin. Il n’y a donc pas de risque d’hybridation.
  • Il faut récolter les fruits bien mûrs, attendre qu’ils se détachent seuls de leurs calices.
  • Écrasez les Morelles de Balbis au fond d’un pot, et couvrir d’eau, bien mélanger. Les graines viables vont tomber au fond du pot. Écumez la chair et égoutter les graines.
  • Mettez les graines à sécher dans un lieu sec et ventilé.
  • Les graines de Morelle de Balbis se conservent au frais, au sec et à l’abri du soleil.
Haut de page