Panier
Pour remplir le panier, ajoutez au panier vos graines parmi nos variétés.
Pour 10 sachets commandés,
le 11ème est offert !

Frais d’envoi minimum de 2€ puis 40cts par sachet suivant.

Graines biologiques de Gombo "Clemson Spinless"
(Abelmoschus esculentum)

Le sachet de 20 graines de Gombo Clemson Spinless BIO
Le Gombo Clemson Spineless est une variété très productive qui produit des fruits verts. Les gombos ont besoin de chaleur pour pousser, il est recommandé de les cultiver sous serre ou dans les régions au climat chaud. C’est un légume qui gagne en popularité dans nos contrées, avec le déreglement climatiques, il trouve sa place dans nos jardins.
2,90 
Fiche technique
Caractéristiques Catégorie légumes curieux, exotiques, rares, étranges...: Gombo / Okra
Nom commun Gombo / Okra
Nom vernaculaire et autres dénominations  Bamia, lalo à l'île de La Réunion et à l'île Maurice, calou en Guyane, calalou en Haïti, quimbombó à Cuba, okra en Louisiane et dans l'ensemble des États-Unis, quiabo au Brésil, lady finger dans certains pays anglophones, mloukhia au Maroc, gnawiya en Tunisie et en Algérie
Famille botanique Malvacées
Nom latin Abelmoschus esculentum
Variété Clemson Spinless
Origine géographique Originaire du Bangladesh, de l’Inde et du Myanmar.
Nombre de graines par gramme Environ 20 graines par gramme
Température de germination des graines Au moins 25°C
Temps de germination De 10 jours à 2 semaines
Nombre de fruits par pied de 15 à 40 fruits tout dépend des conditions de culture.
Poids du fruit

Environ 15 g si il sont récoltés jeunes

En savoir plus sur les graines biologiques de Gombo "Clemson Spinless"

Également appelé « Okra du Mexique », le Gombo Clemson Spineless est une plante annuelle cultivée pour ses fruits finement côtelés en forme de capsules.

La plante peut atteindre 1,5 mètre de hauteur. Les fleurs remarquables sont jaunes et très ornementales. La variété Clemson Spineless est bien productive à condition de récolter les fruits jeunes afin de favoriser de nouvelles floraisons.

Les gombos Clemson Spineless sont tendres, au goût délicat et légèrement amers. Ils se consomment en soupe ou cuits et sont laissés entiers en accompagnement des plats.

Comment cultiver les Gombos :

  • Le semis des gombos  : Les semis se font au mois de mars sous serre ou derrière les carreaux à une température chaude (environ 25°C) en godet. On met deux ou trois graines par godet et on ne conserve que la plus belle plante.
  • La plantation des gombos  : Lorsque les gelées ne sont plus à craindre, vous pouvez planter les gombos en extérieur. Il faut au préalable avoir préparé le sol en l’ameublissant et en l’ayant désherbé. Une petite poignée de compost ou de fumier bien mûr est toujours la bienvenue. Vous pouvez planter les gombos à 40 cm de distance les uns des autres. Lors du repiquage, prenez soin de ne pas casser les racines qui sont très fragiles.
  • Type de sol et exposition  : Les gombos sont des plantes qui ont besoin de soleil et de chaleur. Lors du repiquage, choisissez-leur un emplacement ensoleillé. En termes de sol, les gombos aiment une terre drainante et riche. N’hésitez pas à bien amender votre terre.
  • Conseils de culture : Pensez à bien pailler vos cultures afin de conserver une bonne humidité dans les sols.

La récolte des gombos :

Les fruits se récoltent jeunes, environ 4 ou 5 jours après la floraison. Il faut que les gousses ne soient pas trop grandes, sinon elles deviennent fibreuses. Les gousses se prêtent bien à la congélation et peuvent être ressorties pour être dégustées en hiver.

Une petite histoire du Gombo

Cette plante était cultivée en Égypte et en Inde dès l’Antiquité, puis elle a été introduite en Europe par les Maures espagnols au XIIe siècle. Au XVIIe siècle, elle a été importée en Amérique par les esclaves, notamment pour prévenir le scorbut pendant la traversée de l’Atlantique. Les esclaves et leurs maîtres, qui parlaient le créole, utilisaient ce mot pour désigner les plantes en général.

Les utilisations culinaires du Gombo :

Le gombo est largement consommé tout au long de l’année dans la quasi-totalité de l’Afrique. Ce fruit renferme une substance mucilagineuse de texture gélatineuse, ce qui en fait un ingrédient utile pour épaissir les soupes et les ragoûts. Le gombo peut être consommé cru ou cuit et il est utilisé dans de nombreuses cuisines, notamment antillaises, africaines, méditerranéennes et japonaises. Il joue un rôle essentiel dans des plats tels que le calalou antillais et la soupe au tonmtonm haïtienne, particulièrement appréciée dans le Département du Sud du pays.

Aux États-Unis, le gombo est un ingrédient clé de la soupe typique de la Louisiane, appelée le "gombo", où il est associé à un mélange de céleri, de poivron vert et d’oignon, sautés avec des rondelles de gombo. D’autres préparations du Sud des États-Unis incluent les gombos braisés à la tomate et les rondelles de gombo frites.

Le gombo est une plante fragile et peut se conserver pendant deux à trois jours au réfrigérateur s’il est placé dans un sac en papier. En version séchée, il peut être conservé pendant plusieurs mois, voire transformé en poudre.

Les graines mûres de gombo peuvent être grillées et utilisées comme substitut du café.

En Côte d’Ivoire, le gombo est une spécialité souvent utilisée pour préparer des sauces servies avec du riz blanc.

Au Sénégal, le gombo est l’ingrédient principal de la soupe kandia.

Les jeunes feuilles de gombo peuvent être consommées comme des épinards, et parfois, elles sont utilisées comme fourrage pour le bétail.

D’autres usages du Gombo :

Le mucilage du gombo est utilisé comme agent de collage dans la production de papier glacé, et il est également employé dans la confection de confiseries.

Les fibres provenant de l’écorce du gombo ont trouvé leur utilité dans la fabrication de cordages, de papier, ainsi que de carton par le passé.

Origine de son nom savant

Le nom botanique "Abelmoschus esculentus" provient de plusieurs sources étymologiques :

  • "Abelmoschus" : Ce terme dérive du mot arabe "ابو المسك" (abu-l-misk), qui signifie "père du musc". Cela fait référence à l’odeur musquée caractéristique de certaines parties de la plante.
  • "Esculentus" : Ce mot latin signifie "comestible" ou "adapté à la consommation". Il souligne le fait que le fruit de l’Abelmoschus esculentus est utilisé comme aliment.
Période de semis/plantation
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Période de floraison/récolte
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Méthode de culture
Semis de début de saison en mars
Semis de début de saison en mars

Méthode de culture

  • En mars, semez vos graines au chaud et à l’abri du gel. Maintenez votre terreau humide et assurez-vous que vos plantules reçoivent beaucoup de lumière.
  • En avril, laissez pousser vos plantes en godets. Et pensez bien à l’arrosage car au printemps dans une serre, un coup de chaud est vite arrivé !
  • En mai, vous pouvez les replanter au jardin. Assurez-vous qu’il n’y ait plus de risque de gelée !
  • Pensez à bien pailler afin de limiter les arrosages.
  • Et à la belle saison, profitez de vos récoltes et cueillez d’excellents légumes, ou faites de magnifiques bouquets de fleurs et de feuilles !
Vertus médicinales

Le gombo possède des vertus médicinales :

  • Favorise la digestion  : Le mucilage présent dans le gombo est connu pour avoir des propriétés apaisantes sur le système digestif, ce qui peut aider à soulager les problèmes gastro-intestinaux tels que la constipation.
  • Antioxydant : Le gombo est riche en antioxydants, tels que les vitamines C et A, qui aident à lutter contre les radicaux libres dans le corps, contribuant ainsi à la santé globale.
  • Gestion du diabète : Certaines études suggèrent que le gombo peut avoir un effet bénéfique sur la gestion de la glycémie, ce qui en fait un aliment potentiellement utile pour les personnes atteintes de diabète.
  • Anti-inflammatoire : Les composés présents dans le gombo ont montré des propriétés anti-inflammatoires, ce qui peut aider à réduire l’inflammation dans le corps.
  • Renforcement du système immunitaire : La vitamine C et d’autres nutriments du gombo peuvent contribuer à renforcer le système immunitaire.
  • Bienfaits cardiovasculaires : Certains éléments nutritifs du gombo, tels que les fibres et les antioxydants, peuvent contribuer à la santé cardiovasculaire en réduisant le risque de maladies cardiaques.
Récolter les semences

Comment faire ses graines de gombo

  • La floraison du Gombo se déroule de juillet à septembre.
  • Une petite parcelle (une douzaine de pieds minimum) devra être dédiée à la production de semences. Ne conserver que les pieds les plus vigoureux !
  • -Concernant les distances d’isolement pour éviter les hybridations nous n’avons pas d’info (si vous en avez, nous serions ravis de les connaître). Par conséquent nous ne cultivons qu’une variété par saison afin d’assurer la pureté variétale.
  • Récoltez les gousses lorsqu’elles deviennent brunes et commencent à s’ouvrir. Les plantes sont légèrement irritantes, ils faut mettre des manches longues pour la récolte.
  • Étalez les gousses de Gombo sur un linge au sec dans un lieu ventilé pour finir le séchage : les gousses vont continuer à s’ouvrir, c’est un beau spectacle !
  • Récupérez et stockez les graines de Gombo au frais, au sec, à l’abri de la lumière et des rongeurs.
Haut de page