Panier
Pour remplir le panier, ajoutez au panier vos graines parmi nos variétés.
Pour 10 sachets commandés,
le 11ème est offert !

Frais d’envoi minimum de 2€ puis 40cts par sachet suivant.

Graines biologiques de Faux-coqueret
(Nicandra physalodes)

Le sachet de 1 g de graines de Faux Coqueret BIO
Le faux coqueret est une plante ornementale facile à cultiver qui offre une belle floraison de fleurs bleues se transformant en lanternes très originales. Cette plante éloigne les aleurodes des jardins.
2,90 
Fiche technique
Caractéristiques Catégorie Fleurs: Nicandre
Nom commun Nicandre
Nom vernaculaire et autres dénominations  Nicandra physalodes / Faux-coqueret / Nicandre bleu / Pomme du Pérou
Famille botanique Solanacée/ Solanée
Nom latin Nicandra physalodes
Origine géographique Originaire de la cordillère des Andes
Température de germination des graines 20°C à 35°C
Temps de germination De 10 jours à 2 semaines

En savoir plus sur les graines biologiques de Faux-coqueret

Aussi appelé Nicandre bleu ou Pomme du Pérou, le Faux-coqueret est originaire du... Pérou ! C’est une plante annuelle mesurant de 80 à 130 centimètres de hauteur. Sa floraison bleue s’étend de juin à septembre, de manière continue. Les fleurs, en fanant, forment de jolies petites lanternes qui transforment l’allure de la plante, ce qui est assez sympa ! Il est important de noter que toutes les parties de la plante sont toxiques en raison de la solanine qu’elle contient.

Conseils de culture pour le faux coqueret

Les semis du faux coqueret peuvent être effectués au printemps, généralement à partir de mars ou avril, après tout risque de gel. Les graines peuvent être semées directement en pleine terre ou commencées à l’intérieur avant d’être transplantées une fois que tout danger de gel est passé.
La Nicandra préfère un sol bien drainé et riche en matière organique. Elle tolère une gamme de types de sol, mais elle prospère dans un sol légèrement acide à neutre.
Le faux coqueret préfère une exposition ensoleillée à mi-ombre. Il peut tolérer une ombre légère, mais une exposition au soleil favorisera une floraison plus abondante.

. Le faux coqueret une plante pour soigner le jardin

Le faux coqueret ou nicandra est traditionnellement utilisée pour repousser ou empoisonner les insectes.
On l’utilise aujourd’hui pour éloigner les aleurodes (mouches blanches) des jardins. Les trichomes présents sur les feuilles de la plante libèrent une substance toxique qui peut paralyser les insectes.
Toutes les parties de la plante sont toxiques.
Son odeur a un effet répulsif sur certaines espèces d’insectes d’où son utilisation dans certains potagers notamment près des pieds de tomates.

Une petite histoire du faux Coqueret

La plante a également été utilisée dans la fabrication de teintures pour tissus et a été cultivée pour ses propriétés tinctoriales en Égypte antique. Les tissus teints avec des extraits de la plante ont été découverts dans des tombes datant de l’époque pharaonique.

En Amérique du Sud, la pomme du Pérou est également associée à des croyances et des superstitions. Les graines de la plante étaient considérées comme porte-bonheur et étaient parfois portées dans des amulettes pour attirer la bonne fortune. La plante était également considérée comme ayant des propriétés magiques et était utilisée dans les rituels de guérison et les cérémonies religieuses.

Le faux coqueret est également associée à des récits historiques intéressants. On dit que les graines de la plante ont été transportées en Europe pour la première fois par les conquistadors espagnols au XVIe siècle. La plante est ensuite devenue populaire en Europe, où elle a été cultivée comme plante ornementale pour ses fleurs et sa beauté.

Origine du nom Nicandra physalodes

L’origine du nom "Nicandra physalodes" est basée sur la taxonomie botanique de désignation scientifique des plantes. Voici une décomposition du nom :

  • Nicandra  : Ce genre a été nommé en l’honneur de Nicander, un poète et médecin grec antique.
  • Physalodes : L’épithète spécifique. "Physalodes" est dérivé du mot grec "physalodes", signifiant "semblable à la lanterne" ou "ressemblant à une vessie". Cela fait référence aux fruits de la plante, qui sont des capsules ressemblant à des vessies.
Période de semis/plantation
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Période de floraison/récolte
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Méthode de culture
2 méthodes de culture proposées pour les graines biologiques de Faux-coqueret
Semis de début de saison en mars
Semis de début de saison en mars

Méthode de culture

  • En mars, semez vos graines au chaud et à l’abri du gel. Maintenez votre terreau humide et assurez-vous que vos plantules reçoivent beaucoup de lumière.
  • En avril, laissez pousser vos plantes en godets. Et pensez bien à l’arrosage car au printemps dans une serre, un coup de chaud est vite arrivé !
  • En mai, vous pouvez les replanter au jardin. Assurez-vous qu’il n’y ait plus de risque de gelée !
  • Pensez à bien pailler afin de limiter les arrosages.
  • Et à la belle saison, profitez de vos récoltes et cueillez d’excellents légumes, ou faites de magnifiques bouquets de fleurs et de feuilles !

Semis en mai en pleine terre
Semis en mai en pleine terre

Méthode de culture

  • Fin avril, début mai, semez vos graines en plein champ. Au préalable vous aurez préparé votre sol : il faut qu’il soit "terre à nue" et exempt de racines (qui pourraient repartir plus vite que vos graines !) L’idéal étant de préparer son sol en installant des cartons à l’automne. Il suffira d’enlever ces derniers et de mettre un léger coup de binette afin de décompacter le sol.
  • Espérez une bonne pluie, sinon arrosez et paillez sommairement afin que la lumière et la chaleur puissent réchauffer le sol.
  • En juin, pendant la pousse de vos plantules, arrosez légèrement mais laissez vos plantes souffrir un peu afin de ne pas les habituer au luxe et laissez-les faire des racines qui iront chercher l’eau en profondeur !
  • Lorsque vos plantes sont assez grandes, éclaircissez si nécessaire et paillez beaucoup afin de limiter les arrosages.
  • Profitez bien de vos plantations, de vos récoltes et dégustez les légumes de votre jardin !
Vertus médicinales

Les vertus médicinales du faux coqueret


Le faux coqueret (Nicandra physalodes) est une plante dont toute la partie est considérée comme toxique, voire très toxique mais elle est utilisée traditionnellement à des fins médicinales. Voici quelques usages médicinaux associés au faux coqueret :

  • Sédatif : Elle est également utilisée comme sédatif, aidant à calmer ou à apaiser
  • Médicament contre la toux  : Le faux coqueret est utilisé comme remède contre la toux
  • Antipyrétique : Les graines de la plante sont employées comme antipyrétique, c’est-à-dire pour faire baisser la fièvre.

L’utilisation de cette plante est controversée car elle contient des substances toxiques. Si vous envisagez d’utiliser cette plante, prenez conseil auprès d’une personne compétente, car sa consommation n’est pas sans danger. Faites-vous suivre par un phytothérapeute pour obtenir les meilleurs conseils.

Récolter les semences

conseils pour faire ses graines de faux coqueret

  • Les graines de Faux-coqueret se récoltent en fin d’été et à l’automne.
  • Une petite parcelle (une douzaine de pieds minimum) devra être dédiée à la production de semences. Ne conserver que les pieds vigoureux !
  • Pour récolter les graines du Faux-coqueret il suffit de récupérer les calices lorsqu’ils sont secs.
  • Les étaler sur un linge au sec dans un lieu ventilé pour finir le séchage.
  • Une fois secs, les calices de Faux-coqueret sont broyés entre les mains afin d’en extraire les graines.
  • Les graines doivent êtres triées des impuretés : aidez-vous du vent, de votre souffle et/ou de tamis.
  • Conservez les graines du Faux-coqueret au frais, au sec et à l’abri de la lumière.
Haut de page