Panier
Pour remplir le panier, ajoutez au panier vos graines parmi nos variétés.
Pour 10 sachets commandés,
le 11ème est offert !

Frais d’envoi minimum de 2€ puis 40cts par sachet suivant.

Graines biologiques de Cresson de Para
(Acmella oleracea / Spilanthes oleracea)

Le sachet de 0,25 g de graines de Cresson de Para BIO
Le Cresson de Para est une plante aromatique assez rare. Une plante aux multiples propriétés médicinales. Il ajoute une touche de piquant à vos salades et sandwiches. Il est facile à cultiver dans un potager ou même en bac sur votre balcon. Essayez-le dans vos recettes pour une saveur unique !
2,90 
Fiche technique
Caractéristiques Catégorie Aromatiques: Cresson de para / Jambu
Nom commun Cresson de para / Jambu
Nom vernaculaire et autres dénominations  Bredes Mafane/ Cresson du Pará / toothache / herbe du crapaud / muña-muña / ผักโขม (pak kham)
Famille botanique Astéracée/ Composée
Nom latin Acmella oleracea / Spilanthes oleracea
Origine géographique Amérique latine, Afrique, Madagascar
Nombre de graines par gramme Environ 5 000 graines pour 1 gramme
Température de germination des graines 15°C à 30°C
Température de germination des graines 20°C à 35°C
Temps de germination 1 semaine
Temps de germination De 10 jours à 2 semaines

En savoir plus sur les graines biologiques de Cresson de Para

Le cresson de para, ou Spilanthes oleracea, est une plante originaire d’Amérique du Sud. Cette plante a été introduite en Europe au XVIème siècle, par les conquistadors espagnols qui l’ont ramenée d’Amérique.

Traditionnellement le cresson de para fut très utilisé pour la confection de dentifrice, c’est un antiscorbutique très puissant !
Il était très utilisé autrefois pour soulager les rages de dents...

Une des propriétés les plus incroyables du cresson de para est son effet sur les papilles gustatives. En effet, lorsqu’on consomme les feuilles ou les boutons floraux de cette plante, on ressent une sensation de picotement et d’engourdissement sur la langue et les lèvres, due à la présence de spilanthol, un composé chimique actif dans la plante. Ce picotement est souvent décrit comme une sensation électrique, ou même comme un "buzz" qui se propage dans la bouche. C’est incroyable !

Comment cultiver le cresson de Para

Le cresson de Para est une plante annuelle facile à cultiver.

  • Comment semer le cresson de Para : Les semis se font au printemps, en pleine terre après que tout risque de gelées soit passé. Il faut au préalable avoir ameubli le sol et désherbé. Les graines sont minuscules ; une technique consiste à mélanger les graines avec une poignée de sable sec. Lors du semis, les plantules seront alors éclaircies. Il est aussi possible de semer le cresson de Para en mars sous serre ou derrière les carreaux afin d’accélérer leur croissance. Les plants seront repiqués en pleine terre en avril-mai.
  • Type de sol : Le cresson de Para se débrouille bien dans tout type de sol, mais un sol gorgé d’eau n’est pas l’idéal. Vous pouvez incorporer une bonne pelletée de compost bien mûr dans votre sol avant la plantation ou le semis.
  • Exposition : Le cresson de Para aime le soleil, mais il peut très bien se cultiver à la mi-ombre.
  • Conseils de culture : Cette plante étant naine, nous aimons la cultiver sous les pieds de tomates au jardin ; elle devient tapissante et procure un bon couvert végétal pour les tomates qui, elles, poussent en hauteur !
  • Culture en pot : Le cresson de Para se cultive bien en pot sur un balcon ou un rebord de fenêtre ; il lui faut un bon terreau mélangé à de la terre de jardin. Dans le pot, il faut assurer un bon drainage et le tour est joué !

Les utilisations culinaires du cresson de Para

Le cresson de para a des utilisations populaires dans de nombreuses cuisines à travers le monde.

  • En Amérique du Sud, il est souvent utilisé dans des salades, des soupes, des plats de riz et de légumes, et même dans des desserts. Dans certaines régions, les feuilles sont mâchées crues pour aider à stimuler la salivation et la digestion.
  • En Inde, une spécialité populaire est le "gol gappa", un snack de rue qui consiste en une boule de farine frite remplie de cresson de para épicé et d’autres ingrédients tels que des pommes de terre, des oignons et des chutneys. Le cresson de para donne une saveur acidulée et épicée à ce plat.
  • Au Brésil, une spécialité populaire est la "jambu", une plante qui est souvent servie avec du fromage ou de la viande. Le cresson de para est une variété de jambu et est souvent utilisé dans les plats régionaux tels que le "tacacá", une soupe épaisse à base de manioc et de crevettes, qui est généralement aromatisée avec du cresson de para.
  • En Thaïlande, le cresson de para est souvent utilisé pour aromatiser le "nam prik", une sauce épicée servie avec des légumes frais. Le cresson de para donne à cette sauce une saveur acidulée et épicée qui complète bien les légumes frais.
  • En Bolivie, le cresson de para est souvent utilisé pour préparer la "salsa de maní", une sauce épicée à base de cacahuètes et de cresson de para qui est servie avec du poulet grillé ou du riz.
  • Au Pérou, le cresson de para est utilisé pour préparer le "chupe de camarones", une soupe de crevettes épicée qui est souvent servie avec du maïs et des pommes de terre. Le cresson de para ajoute une saveur piquante et légèrement acidulée à cette soupe.
  • En Malaisie, le cresson de para est utilisé pour préparer le "rojak", une salade de fruits épicée qui comprend souvent des ingrédients tels que des mangues, des pommes et des concombres. Le cresson de para est utilisé pour ajouter une saveur épicée et acidulée à cette salade.

Les utilisations traditionnelles du cresson de Para

Dans la culture populaire brésilienne, le cresson de para est souvent associé à une sensation de picotement ou d’engourdissement dans la bouche. Cela est dû aux propriétés anesthésiantes de la plante. En conséquence, le cresson de para est souvent utilisé pour traiter les douleurs dentaires et les maux de gorge.

Dans les années 1800, les marins britanniques ont commencé à apporter du cresson de para sur leurs navires pour prévenir le scorbut, une maladie causée par une carence en vitamine C. Le cresson de para est une source riche en vitamine C et a été utilisé comme un remède efficace contre le scorbut.

Dans les cultures amazoniennes, le cresson de para est souvent utilisé comme remède pour les problèmes gastro-intestinaux, tels que la diarrhée et la constipation. Il est également utilisé pour stimuler l’appétit et améliorer la digestion.

Dans la médecine ayurvédique, une forme de médecine traditionnelle indienne, le cresson de para est utilisé pour traiter une variété de troubles, y compris les problèmes dentaires, les maux de tête et les douleurs articulaires.

Dans la culture populaire indienne, le cresson de para est considéré comme un aphrodisiaque et est souvent utilisé pour stimuler la libido.

Les légendes et utilisations magiques du cresson de Para

Dans la culture vaudou en Haïti, le cresson de para est utilisé pour protéger contre les esprits malveillants. Les feuilles sont parfois placées dans les coins d’une pièce ou autour d’une maison pour éloigner les mauvais esprits.

Dans certaines traditions de magie folklorique, le cresson de para est utilisé pour attirer l’amour et la passion. Les feuilles sont parfois portées sur soi ou placées sous un oreiller pour attirer un partenaire amoureux.

Dans la tradition de la médecine chinoise, le cresson de para est associé au chakra de la gorge, qui est lié à la communication et à l’expression de soi. Certains praticiens utilisent le cresson de para dans les rituels visant à ouvrir et à équilibrer le chakra de la gorge.

Dans la culture amérindienne, le cresson de para est parfois utilisé dans les rituels de purification. Les feuilles sont brûlées et la fumée est utilisée pour nettoyer et purifier l’esprit et le corps.

Origines du nom : cresson de Para

Le nom "Para" dans "cresson de Para" fait référence à l’État brésilien de Pará, où cette plante est originaire.

Et pour son nom botanique :

  • Spilanthes : Ce genre botanique comprend plusieurs espèces de plantes herbacées, dont Spilanthes oleracea est l’une d’entre elles. Le nom "Spilanthes" dérive du grec "spilos," signifiant "point" ou "tache," faisant référence aux petites fleurs tubulaires souvent tachetées de ces plantes.
  • Oleracea : Le terme "oleracea" est souvent utilisé en taxonomie botanique pour indiquer que la plante est cultivée comme légume ou utilisée en cuisine. Il vient du latin "oleraceus," signifiant "comestible" ou "cultivé comme légume."
Période de semis/plantation
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Période de floraison/récolte
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Méthode de culture
2 méthodes de culture proposées pour les graines biologiques de Cresson de Para
Semis de début de saison en mars
Semis de début de saison en mars

Méthode de culture

  • En mars, semez vos graines au chaud et à l’abri du gel. Maintenez votre terreau humide et assurez-vous que vos plantules reçoivent beaucoup de lumière.
  • En avril, laissez pousser vos plantes en godets. Et pensez bien à l’arrosage car au printemps dans une serre, un coup de chaud est vite arrivé !
  • En mai, vous pouvez les replanter au jardin. Assurez-vous qu’il n’y ait plus de risque de gelée !
  • Pensez à bien pailler afin de limiter les arrosages.
  • Et à la belle saison, profitez de vos récoltes et cueillez d’excellents légumes, ou faites de magnifiques bouquets de fleurs et de feuilles !

Semis en mai en pleine terre
Semis en mai en pleine terre

Méthode de culture

  • Fin avril, début mai, semez vos graines en plein champ. Au préalable vous aurez préparé votre sol : il faut qu’il soit "terre à nue" et exempt de racines (qui pourraient repartir plus vite que vos graines !) L’idéal étant de préparer son sol en installant des cartons à l’automne. Il suffira d’enlever ces derniers et de mettre un léger coup de binette afin de décompacter le sol.
  • Espérez une bonne pluie, sinon arrosez et paillez sommairement afin que la lumière et la chaleur puissent réchauffer le sol.
  • En juin, pendant la pousse de vos plantules, arrosez légèrement mais laissez vos plantes souffrir un peu afin de ne pas les habituer au luxe et laissez-les faire des racines qui iront chercher l’eau en profondeur !
  • Lorsque vos plantes sont assez grandes, éclaircissez si nécessaire et paillez beaucoup afin de limiter les arrosages.
  • Profitez bien de vos plantations, de vos récoltes et dégustez les légumes de votre jardin !
Vertus médicinales

Les vertus médicinales du cresson de para

Le cresson de para possède plusieurs vertus médicinales, et est utilisé depuis longtemps dans les médecines traditionnelles de différentes régions du monde.

  • Effet analgésique : les extraits de cresson de para peuvent avoir un effet anesthésiant local sur la bouche et les lèvres, ce qui peut aider à soulager la douleur dentaire et orale.
  • Effet anti-inflammatoire : le cresson de para contient des composés qui peuvent avoir des effets anti-inflammatoires, ce qui peut être bénéfique pour réduire les douleurs et les inflammations.
  • Effet anti-microbien : certains composés présents dans le cresson de para ont une activité antimicrobienne, ce qui peut aider à lutter contre les infections.
  • Effet stimulant : le cresson de para peut stimuler la salivation et la sécrétion des sucs gastriques, ce qui peut favoriser la digestion.
  • Effet tonique : le cresson de para peut aider à tonifier le système nerveux, ce qui peut être bénéfique pour améliorer l’humeur et la concentration.

Pour se soigner avec les plantes, filez donc voir un bon herboriste ou quelqu’un de compétent pour avoir les meilleurs conseils !

Récolter les semences

Comment faire ses graines de cresson de Para

  • Il existe plusieurs variétés de Cresson de Para, veillez à respecter une distance entre deux variétés d’environ 500 mètres afin de limiter le risque d’hybridation.
  • La récolte des graines se fait au fur et à mesure que les fleurs sèchent sur le pied. Il faut récolter les fleurs sèches délicatement et les "casser" afin de libérer les graines.
  • Mettez à sécher sur des claies au sec et dans un lieu ventilé.
  • Le tri de la graine n’est pas aisé, mais avec de la patience et du souffle rien n’est impossible.
  • Les graines se conservent au frais, au sec et à l’abri de la lumière.
Haut de page