Panier
Pour remplir le panier, ajoutez au panier vos graines parmi nos variétés.
Pour 10 sachets commandés,
le 11ème est offert !

Frais d’envoi minimum de 2€ puis 40cts par sachet suivant.

Graines biologiques de Cedronelle
(Cedronella canariensis)

Le sachet de 0,50 g de graines de Cédronelle BIO
La cédronelle est une plante aromatique et médicinale assez rare. Son parfum est étonnamment similaire à celui du camphre, rappelant l’odeur caractéristique du baume du tigre. C’est une plante vivace, mais il est important de la protéger pendant l’hiver, tout comme on le ferait pour la verveine.
2,90 
Fiche technique
Caractéristiques Catégorie Aromatiques: cedronelle
Nom commun cedronelle
Nom vernaculaire et autres dénominations  Baume de Galaad / Cedronelle des Canaries
Famille botanique Labiée/ Lamiacée
Nom latin Cedronella canariensis
Origine géographique Originaire des Canaris
Température de germination des graines 15°C à 30°C
Temps de germination 3 semaines

En savoir plus sur les graines biologiques de Cedronelle

La cédronelle est une plante aromatique vivace originaire des Canaries qui peut atteindre une hauteur de 1 à 1,5 mètre. Elle dégage un parfum enivrant très particulier, avec des notes d’anis et une légère touche camphrée.
Elle se distingue par ses feuilles composées de trois folioles, ce qui est inhabituel pour la famille des Lamiaceae qui a généralement des feuilles simples. Les fleurs sont de couleur rose ou mauve.

Sur le plan médicinal, la cédronelle est appréciée pour ses effets expectorants et antibactériens. En phytothérapie, elle est principalement utilisée pour traiter les affections respiratoires telles que les crises d’asthme et les bronchites.

Son parfum rappelle celui du baume du tigre et est presque similaire à l’odeur de l’essence de térébenthine.

Comment cultiver la cedronelle

  • Comment semer la cédronelle : Les semis se réalisent au printemps, directement en pleine terre entre avril et juin. Il est nécessaire de préalablement ameublir le sol, de le désherber, et de veiller à maintenir le sol humide en début de croissance.
    Les semis peuvent également être réalisés sous serre au mois d’avril, et ils seront repiqués au jardin lorsque les gelées ne seront plus à craindre.
  • Type de sol  : La cédronelle tolère tout type de sol, mais elle apprécie particulièrement un sol drainant et moyennement amendé. Cependant, il est essentiel d’éviter de cultiver la cédronelle dans un sol gorgé d’eau.
  • Exposition : La cédronelle peut pousser dans une exposition allant de plein soleil à mi-ombre. Elle tolère assez bien la sécheresse, mais l’ajout d’une bonne couche de paille permet de conserver l’humidité du sol.
  • Conseils de culture : La cédronelle est une plante résistante jusqu’à -10°C, mais il est recommandé de la pailler pour la protéger pendant l’hiver. Il est possible de lui faire une bonne taille en hiver lorsque les feuilles sont tombées.

Les usages traditionnels de la cedronelle

Traditionnellement, les feuilles de Cedronelle sont utilisées pour préparer un thé appelé ’Thé de Canaries’. Sur le plan médicinal, la cédronelle est appréciée pour ses effets expectorants et antibactériens.
Elle est principalement utilisée pour traiter les affections respiratoires telles que les crises d’asthme et les bronchites. Les feuilles, qui dégagent une odeur de camphre, d’eucalyptus, de menthe et de pin, ont été utilisées aux îles Canaries pour traiter les toux, les rhumes, les difficultés respiratoires et comme relaxant.

Les origines du nom savant : Cedronella canariensis

L’origine du nom botanique Cedronella canariensis est liée à des éléments botaniques et géographiques spécifiques.

  • Cedronella : Le genre "Cedronella" a été nommé en référence à l’espèce "cedronella" de la menthe espagnole, qui partage des caractéristiques olfactives similaires à celles de la cédronnelle. Le terme "cedronella" a des racines dans le mot espagnol "cedrón", signifiant littéralement "petit cèdre". Cette association pourrait être due à l’odeur de la plante, bien que la cédronnelle n’ait aucun lien direct avec le cèdre.
  • Canariensis : L’épithète spécifique "canariensis" indique une association avec les îles Canaries. Cela suggère que Cedronella canariensis est originaire ou associée aux îles Canaries, un archipel espagnol situé dans l’océan Atlantique.
Période de semis/plantation
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Période de floraison/récolte
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Méthode de culture
Semis de début de saison en mars
Semis de début de saison en mars

Méthode de culture

  • En mars, semez vos graines au chaud et à l’abri du gel. Maintenez votre terreau humide et assurez-vous que vos plantules reçoivent beaucoup de lumière.
  • En avril, laissez pousser vos plantes en godets. Et pensez bien à l’arrosage car au printemps dans une serre, un coup de chaud est vite arrivé !
  • En mai, vous pouvez les replanter au jardin. Assurez-vous qu’il n’y ait plus de risque de gelée !
  • Pensez à bien pailler afin de limiter les arrosages.
  • Et à la belle saison, profitez de vos récoltes et cueillez d’excellents légumes, ou faites de magnifiques bouquets de fleurs et de feuilles !
Vertus médicinales

Les vertus médicinales de la cedronelle

La Cedronella canariensis, également connue sous les noms de Baume de Galaad ou Cédronelle des Canaries, est une plante médicinale reconnue pour ses propriétés expectorantes et antibactériennes.

  • Utilisations en Phytothérapie : En phytothérapie, elle est principalement utilisée pour traiter les affections respiratoires, notamment les crises d’asthme et les bronchites. Grâce à son action antimicrobienne, le Baume de Galaad aide l’organisme à lutter contre les infections provoquées par les bactéries.
  • Bienfaits pour la Peau : En usage externe, l’huile essentielle de Cedronella canariensis est bénéfique pour traiter les peaux sèches et les affections cutanées telles que l’eczéma.

    Pour se soigner avec les plante l’idéal est de faire aiguiller par un phytothérapeute ou un bon herboriste.
Récolter les semences

Comment faire ses graines de Cédronelle

 Quelques pieds devront être dédiés à la production de semences. Il ne faut pas ceuillir le feuillage sur les porte-graines. Ne conserver que les pieds vigoureux.

 Il n’y a pas vraiment de risques d’hybridation car la cedronelle est la seule représentante de son type botanique au jardin.

 Récolter les tiges florales quand elles deviennent brunâtres. Les étaler sur un linge au sec dans un lieu ventilé pour finir le séchage.

 Battre les capsules pour en récupérer la semence. Ensuite trier à l’aide du vent ou du souffle et utiliser des tamis au besoin.

 Conserver les graines au frais, au sec et à l’abri de la lumière.

Haut de page