Panier
Pour remplir le panier, ajoutez au panier vos graines parmi nos variétés.
Pour 10 sachets commandés,
le 11ème est offert !

Frais d’envoi minimum de 2€ puis 40cts par sachet suivant.

Calendrier phénologique

La phénologie, qu’est-ce que c’est ?

La phénologie se consacre à l’étude des événements périodiques dans le monde vivant, en se fondant sur l’observation de phénomènes récurrents. Le terme "phénologie" provient du mot grec "phainein", signifiant "se montrer". Cette branche scientifique se focalise sur les phénomènes naturels qui se reproduisent à intervalles réguliers, tels que les changements saisonniers des plantes et les comportements des animaux. Le calendrier phénologique, quant à lui, repose sur les cycles biologiques annuels des plantes et des animaux. Il vise à identifier les moments cruciaux du cycle de vie de la faune et de la flore.

floraison du noisetier
La floraison du noisetier est un bon indicateur phénologique, cette floraison ouvre le printemps

De plus, le calendrier phénologique est utilisé pour surveiller les évolutions climatiques. Les phénologues comparent les dates de floraison et d’autres événements phénologiques d’une année à l’autre afin de déterminer si elles sont en avance ou en retard. Cette surveillance contribue à évaluer si les cycles biologiques des plantes et des animaux sont influencés par le changement climatique.

l arrivé des perce neige
les perces-neiges des fleurs hivernales

Les phénomènes phénologiques

La phénologie consiste à recenser et documenter le moment où certains événements se produisent. Elle partage des similarités avec la météorologie, permettant d’observer des tendances et des évolutions sur différentes périodes, qu’elles soient courtes, moyennes ou longues.

Les événements phénologiques observés incluent l’apparition de feuilles, de fleurs sur des plantes dites "indicatrices", la maturation des fruits, ainsi que la coloration et la chute des feuilles. Dans le règne animal, cela englobe des phénomènes tels que l’arrivée des oiseaux migrateurs ou l’apparition d’insectes sous forme de larves ou d’adultes.

les fruits du chataigniers
Les châtaignes tombent, l’automne s’installe, il est temps de rentrer du bois !

Les plantes indicatrices sont des espèces sauvages ou couramment cultivées, faciles à identifier. Elles sont sélectionnées pour leur observabilité dans différentes régions. Bien que les comportements des animaux soient aussi des phénomènes phénologiques, ils sont souvent plus difficiles à étudier. Ainsi, je me focaliserai davantage sur le monde végétal dans la suite.

Le calendrier phénologique

Le calendrier phénologique, basé sur l’observation de la nature, se révèle plus précis que notre calendrier conventionnel. Il divise l’année en 10 saisons de durées variables, au lieu des 4 saisons que nous connaissons.

Ces 10 saisons sont associées à des phénomènes caractéristiques qui peuvent varier selon les climats. Voici un exemple de calendrier pour l’Europe, indiquant approximativement les dates des événements observés :

  • L’annonce du printemps (février-mars) :Floraison du noisetier, du perce-neige, du crocus, bourgeonnement de l’érable et du marronnier, signalant la fin de l’hiver.
  • Premier printemps (avril) : Floraison du forsythia ,du cerisier, des tulipes et des narcisses. Apparition des feuilles sur le marronnier, le bouleau et le tilleul.
  • Printemps (mai) : Floraison du pommier, du marronnier et du lilas. Feuilles du chêne en développement.
  • Début de l’été (juin) : Floraison du sureau et de la pivoine. Début de la saison du rhume des foins et maturation des premières fraises.
  • Plein été (juillet) : Floraison du tilleul, de la lavande et des pommes de terre. Maturité de la groseille et des dernières fraises.
  • Fin de l’été (août) : Raccourcissement des jours, fin de la croissance végétale, saison des dahlias et des anémones du Japon. Maturité des fruits du sorbier, des pommes, des prunes et des pêches.
  • Début de l’automne (début septembre) :Floraison du colchique et du crocus d’automne. Maturation du sureau, de la noisette et des mûres.
  • Plein automne (septembre-octobre) : Maturité des fruits du marronnier et du chêne, changement de couleur des feuilles caduques.
  • Fin de l’automne (octobre-novembre) : Chute des feuilles, préparation hivernale des écureuils.
  • L’hiver (décembre-janvier) : Floraison de l’hellébore, du jasmin d’hiver et de l’hamamélis. Chute des feuilles du chêne. La nature entre en repos.

L’intérêt du calendrier phénologique pour le jardin

Contrairement à notre calendrier conventionnel basé sur des dates fixes, le calendrier phénologique prend en compte la région, le climat, les variations météorologiques et les changements climatiques. Cela offre plusieurs avantages :

Vous pouvez déterminer les périodes idéales pour les travaux au jardin en observant les plantes indicatrices et les phénomènes naturels environnants. Les semis, les repiquages et les récoltes peuvent être effectués au moment optimal.
Vous serez alerte face aux nuisibles, sachant quand ils apparaîtront, et pourrez ainsi prendre des mesures préventives.
Le calendrier phénologique reste toujours valable et adaptable d’une année à l’autre, même en changeant de région. Votre sens de l’observation des phénomènes naturels sera renforcé, contribuant à une meilleure compréhension du jardin.

feuilles mortes
Les feuilles mortes, une chanson française écrite par Jacques Prévert et composée par Joseph Kosma. un très beau morceau interprété par Chet Baker (c’est mon interprétation préférée)

Portfolio

Haut de page