Panier
Pour remplir le panier, choisissez vos graines dans le catalogue

Graines de Rue Officinale

0,30 g de graines de Rue Officinale
Ruta Gravolens Nom commun : Herbe de grâce, Rue puante, Herbe à la belle-fille, Rue des murailles. La rue officinale est originaire du pourtour méditerranéen et du Moyen Orient mais qui a été acclimatée dès le Moyen-Age dans les régions tempérées et plus (...)
2,90 
Fiche technique
Caractéristiques Catégorie fleurs: Rue officinale
Nom commun Rue officinale
Nom vernaculaire et autres dénominations  Rue des jardiniers/ Rue des jardins/ Rue fétide/ Rue odorante/ herbe de la rue/ herbe de grâce.
Famille botanique Rutacée
Nom latin Ruta graveolens
Origine géographique Originaire du Sud-Est de l'Europe
Température de germination des graines 18°C à 20°C

Ruta Gravolens

Nom commun : Herbe de grâce, Rue puante, Herbe à la belle-fille, Rue des murailles.

La rue officinale est originaire du pourtour méditerranéen et du Moyen Orient mais qui a été acclimatée dès le Moyen-Age dans les régions tempérées et plus froides de l’Europe.

Elle possède des vertus magiques, en Amérique Latine la rue officinale porte chance et ouvre les portes du succès. Il parait même que boire une infusion de celle-ci le premier jour du mois d’Août assure une bonne année à venir !
Au Moyen-Age en Europe, les charretiers ardéchois conservaient de la rue dans leurs poches pour se prémunir des sorts qu’auraient pu leur jeter les sorcières !

L’odeur de ses feuilles n’est pas sans rappeler celle de la noix de coco !
L’huile essentielle de rue est aussi utilisée en parfumerie.

La rue est une plante hôte de la chenille du papillon Machaon !

Période de semis/plantation
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Période de floraison/récolte
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Méthode de culture
2 méthodes de culture proposées pour les graines de Rue Officinale
Semis de début de saison en mars
  1. En mars, semez vos graines au chaud et à l’abri du gel. Maintenez votre terreau humide et assurez-vous que vos plantules reçoivent beaucoup de lumière.
  2. En avril, laissez pousser vos plantes en godet. Et pensez bien à l’arrosage car au printemps dans une serre un coup de chaud est vite arrivé !
  3. En mai, vous pouvez les replanter au jardin. Assurez-vous qu’il n’y ait plus de risque de gelée.
  4. Pensez à bien pailler afin de limiter les arrosages.
  5. Et à la belle saison, profitez de vos récoltes et cueillez d’excellents légumes, ou faites de magnifiques bouquets de fleurs et de feuilles !

Semis en mai en pleine terre
  1. Fin avril, début mai, semez vos graines en plein champ. Au préalable vous aurez préparé votre sol : il faut qu’il soit "terre à nue" et exempt de racines (qui pourraient repartir plus vite que vos graines !) L’idéal étant de préparer son sol en installant des cartons à l’automne. Il suffira d’enlever ces derniers et de mettre un léger coup de binette afin de décompacter le sol.
  2. Espérez une bonne pluie, sinon arrosez et paillez sommairement afin que la lumière et la chaleur puissent réchauffer le sol.
  3. En juin, pendant la pousse de vos plantules, arrosez légèrement mais laissez vos plantes souffrir un peu afin de ne pas les habituer au luxe et laissez-les faire des racines qui iront chercher l’eau en profondeur !
  4. Lorsque vos plantes sont assez grandes, éclaircissez si nécessaire et paillez beaucoup afin de limiter les arrosages.
  5. Profitez bien de vos plantations, de vos récoltes, et dégustez les légumes de votre jardin !
Vertus médicinales

La rue officinale facilite la perte de poids, en réduisant la rétention d’eau et en stimulant la libération du tissu adipeux.

La rue officinale réduit l’impact du stress, de l’anxiété, de la nervosité et de l’insomnie grâce à ses effets sédatifs. 

Elle favorise le cycle menstruel en augmentant la circulation sanguine dans l’utérus. Elle permet notamment de déclencher les règles.

La rue officinale est une plante digestive, elle permet d’éviter les ballonnements et les brûlures d’estomac, elle réduit les gaz et les indigestions

Elle possède aussi la vertu de tonifier les artères, de protéger les vaisseaux capillaires et de renforcer leurs parois. Elle soigne également les varices, les œdèmes et les problèmes circulatoires.

Il faut rappeler que la rue n’est pas une plante médicinale à prendre à la légère, une trop grande consommation est toxique pour l’organisme. Pour l’utilisation de cette plante prenez conseils chez un herboriste, ou un phytothérapeute.

Récolter les semences
  • Les graines de rue officinale, se récoltent à partir de la deuxième année de culture.
  • Une petite parcelle (une douzaine de pieds minimum) devra être dédiée à la production de semences. Ne conserver que les pieds vigoureux.
  • Pour récolter les graines de rue officinale, il faut attendre que les fruits soient secs sur le pied. Il faut récolter les capsules une à une en les détachant de la plante.
  • Étaler les capsules sur un linge au sec dans un lieu ventilé pour finir le séchage.
  • Une fois sèches les capsules doivent être ouvertes afin de libérer les graines , Il faut une bonne paire de gant et de l’énergie, les frotter entre vos mains. Parfois les capsules sont si dures que l’emploi d’un maillet est nécessaire !
  • Les graines doivent être nettoyées des impuretés, aidez vous du vent, de votre souffle et ou de tamis.
  • Conserver les graines de rue officinale au frais, au sec et à l’abri de la lumière.