Panier
Pour remplir le panier, choisissez vos graines dans le catalogue

Graines de Chélidoine

Chelidonium majus

1 g de graines de Chelidoine
La chélidoine est une plante sauvage annuelle, d’environ 30cm de hauteur. Elle a la vertu de soigner les verrues grâce à son latex jaune. Elle est considérée comme un indicateur d’azote. La chélidoine a besoin d’un sol calcaire. Lorsqu’on la rencontre sur sol (...)
2,90 
Fiche technique
Caractéristiques Catégorie fleurs: Chélidoine
Nom commun Chélidoine
Nom vernaculaire et autres dénominations  Grande chélidoine / Herbe aux verrues / Chélidoine majeure / Grande éclaire / Herbe aux boucs / Herbe de l'hirondelle / Herbe de Sainte-Claire / Lait de sorcières...
Famille botanique Papavéracée
Nom latin Chelidonium majus
Origine géographique Originaire d’Eurasie
Température de germination des graines 15°C à 20°C
Temps de germination 3 semaines

La chélidoine est une plante sauvage annuelle, d’environ 30cm de hauteur.
Elle a la vertu de soigner les verrues grâce à son latex jaune.

Elle est considérée comme un indicateur d’azote. La chélidoine a besoin d’un sol calcaire. Lorsqu’on la rencontre sur sol neutre ou acide, cela indique la présence de roches calcaires introduites : pierres calcaires d’un mur, remblais de roches calcaires...

La Grande chélidoine était considérée depuis des temps reculés comme une plante magique associée à la magie noire.
Les alchimistes du Moyen-Âge ont vu dans la sève de la chelidoine de couleur jaune, le moyen de transformer les vils métaux en or. Il semble que jusqu’à présent cette herbe n’ait pas tenu cette dernière promesse !

Période de semis/plantation
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Période de floraison/récolte
  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D
Méthode de culture
Semis en mai en pleine terre
  1. Fin avril, début mai, semez vos graines en plein champ. Au préalable vous aurez préparé votre sol : il faut qu’il soit "terre à nue" et exempt de racines (qui pourraient repartir plus vite que vos graines !) L’idéal étant de préparer son sol en installant des cartons à l’automne. Il suffira d’enlever ces derniers et de mettre un léger coup de binette afin de décompacter le sol.
  2. Espérez une bonne pluie, sinon arrosez et paillez sommairement afin que la lumière et la chaleur puissent réchauffer le sol.
  3. En juin, pendant la pousse de vos plantules, arrosez légèrement mais laissez vos plantes souffrir un peu afin de ne pas les habituer au luxe et laissez-les faire des racines qui iront chercher l’eau en profondeur !
  4. Lorsque vos plantes sont assez grandes, éclaircissez si nécessaire et paillez beaucoup afin de limiter les arrosages.
  5. Profitez bien de vos plantations, de vos récoltes, et dégustez les légumes de votre jardin !
Vertus médicinales

Le suc de la chélidoine a la propriété de dessécher la peau et d’estomper les verrues, jusqu’à les faire disparaître.

La chélidoine agit sur le système lymphatique en étant dépurative (en cas d’engorgement des glandes)

Elle est utilisée pour freiner la prolifération cellulaire des cancers et fistules.

C’est aussi un narcotique ; elle est calmante et utilisée pour lutter contre les contractures musculaires, la tachycardie et aide à diminuer la pression artérielle.
La chélidoine est utilisée pour lutter contre l’insomnie et l’anxiété.

Cette plante est toxique à haute dose, il faut se renseigner sur les posologies à respecter auprès d’un herboriste ou d’un phytothérapeute.

Récolter les semences
  • Les graines de chélidoine se récoltent en été.
  • Une petite parcelle (une douzaine de pieds minimum) devra être dédiée à la production de semences. Ne conserver que les pieds vigoureux !
  • Récolter les graines de chélidoine est assez simple. Il faut les ramasser lorsque les gousses éclatent entre vos doigts. Les gousses sont encore vertes lors de la récolte.
  • Étaler les gousse sur un linge au sec dans un lieu ventilé pour finir le séchage.
  • Une fois sèches les graines doivent être nettoyées des impuretés, aidez vous du vent, de votre souffle et/ou de tamis.
  • Conserver les graines de chélidoine au frais, au sec et à l’abri de la lumière.